Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hyppo's cave

Hyppo's cave

Menu
Stop laughing

Stop laughing

Stop laughing

The last June the 29th, Alain De Greef, "Les Guignols de l'info's creator, died. The day after, it was announced that this satirical TV-program was removed from the french private channel Canal+. Fortunately the name reappered some days after in the broadcast program but it is now at an hour encrypted and it will be about the internationals news.

The idea to change the hour of broadcasting and the theme of the "Guignols de l'info" certainly came from Vincent Bolloré, CEO of Vivendi, main shareolder of the channel and close to Nicolas Sarkozy. Indeed, the TV-program with puppet is hard with the french former-president and his friend would have tried to ease the way for him to the next presidential-election of 2017.

This decision arrives only some month after the massacre of "Charlie Hebdo". Of course, nothing links the two events together but this the second time of this year that a pillar of satire in France is severely wounded.

_ _ _

FR

Stop laughing

Le 29 juin dernier, Alain De Greef, créateur des Guignols de l'Info, est décédé. Dans la foulée, il a été annoncé que cette émission satirique culte était retirée du programme de Canal+. Quelques jours ont passé avant que nom des Guignols ne réapparaisse dans les grilles de la chaîne privée mais sur un horaire crypté et pour désormais traiter de l'international.

La réflexion qui a causé cette déprommagation et la transformation de cette série serait à chercher du côté de Vincent Bolloré, propriétaire de Vivendi, actionnaire majoritaire de la chaîne et proche de Nicolas Sarkozy. L'émission aux marionnettes est, en effet, très dure avec l'ancien président et son ami aurait ainsi fait en sorte de lui applanir la voie pour l'élection présidentielle de 2017.

Cette décision est seulement séparée par quelques mois du massacre à Charlie Hebdo. Même si rien ne vient relier ces deux histoires, ce sont deux piliers de la satire française qui essuient un coup dur en 2015.